Abraham Mintchine

1898 1931
(Ukraine) 1898 /   (France) 1931

À treize ans, Abraham Mintchine est apprenti chez un orfèvre de Kiev. Il commence à peindre à l’âge de seize ans. En 1923, il quitte la Russie pour Berlin où il s’occupe de scénographie et dessine des costumes pour le théâtre juif. Lors de sa première exposition berlinoise, il présente des œuvres dont les critiques définissent le style comme proche du cubisme. Malheureusement aucun tableau de l’époque n’a survécu.

Mintchine arrive à Paris en 1926 avec sa femme Sonia, chanteuse lyrique, et adopte une facture expressionniste. Leur fille Irène naît deux ans plus tard. Mintchine s’installe au 89, rue de la Glacière et se lie aussitôt avec le groupe des artistes russes établi à Montparnasse, Michel Larionov, Nathalie Gontcharova et Maurice Blond, qu’il avait rencontrés à Berlin.

Ses premières expositions ont lieu à la galerie Alice Manteau en 1928 et chez Zborowski en 1929. Ami du peintre Othon Friesz, il séjourne dans le midi de la France, à La Garde, près de Toulon, et meurt subitement d’une attaque cardiaque en 1931.