Adolphe Milich

1884 1964
(Pologne) 1884 /   (France) 1964

A l'âge de treize ans, Adolphe Milich est peintre en lettres. Son père, commerçant, est ruiné dans un incendie. Pour faire vivre sa famille, il émigre à Lodz et devient professeur. Milich part étudier aux Beaux-Arts de Varsovie puis de Munich de 1902 à 1904, et suit les cours du peintre Frantz Von Stuck en 1903.

Un jour à Munich, le hasard le fait rencontrer Pascin alors dessinateur au Simplissimus. Il lui conseille d'aller à Paris mais Milich rêve de découvrir l'Italie. Il se rend à Rome, Florence et Venise. Pour vivre, il fait des dessins pour ses collègues qui les vendent sous leurs propres noms. Appelé à Varsovie pour service militaire, il est réformé car trop petit.

En 1909, il passe quelques mois à Paris, fréquente l'atelier de Castelucho, s'imprègne des grands maitres et dessine des sculptures antiques. Il reproche aux peintres modernes leur manque de technique et part en 1910 à
Madrid, visite les musées et fait des copies de Velasquez et Goya pour un collectionneur allemand.

En 1911, il est  à Rome. Portraitiste mondain, il s'insurge contre les propos antisémites tenus dans un salon.

En 1915, il est à Lugano, en Suisse. De retour à Paris en 1920, il s'installe à Montparnasse. Solitaire, il flâne au Louvre et passe les étés à Sanary  jusqu'en 1927.

L'été 1931, il est à la Ciotat. Collectionneur d'art, il s'interesse aux peintures de Degas, aux sculptures de Charles Despiau et de Jacob Loutchansky.

En 1934, le musée du Jeu de Paume à Paris fait l'acquisition de ses toiles qui seront exposées dans la Grande Salle. En 1937, il participe à l'Exposition Internationale et obtient la médaille de bronze. Pendant les années d'occupation, Milich se réfugie en 1940 à Saint-Tropez pendant deux ans. En 1942, il rejoint Lugano. A la Libération, il regagne Paris.

En 1951, il voyage en Israel et produit beaucoup. Milich continue à peindre, jusqu'à sa mort, en 1964. Les oeuvres de Milich figurent dans les musées français et étrangers. En 1966, la ville de Lugano a ouvert un musée Milich dans la villa de Ciani.



expertise@ecoledeparis.org
tél : 01 77 38 46 51