André Blondel (Shaye/Sasza Blonder dit)

1909 1949
 (Галичина) (Ukraine) 1909 /   (France) 1949

André Blondel grandit à Czortkow, bourg situé au sud-est de Lvov. À l’âge de dix-sept ans, il entre à l’académie des Beaux-Arts de Cracovie et, la même année, effectue son premier séjour à Paris. En 1930, il reçoit une bourse, s’installe à Paris et étudie à l’école des Beaux-Arts dans la section architecture. De retour en Pologne entre 1930 et 1937, Blondel milite dans une organisation politique de gauche. Il fonde avec ses amis un groupe d’artistes nommé le « groupe de Cracovie », dont la première exposition aura lieu à Lvov en 1933. Il entre ensuite à l’Union des Artistes et Écrivains polonais dont il sera exclu en 1937 pour activisme politique. La même année, il reçoit pour la deuxième fois une bourse qui lui permet de regagner Paris.

En 1939, Blondel est enrôlé dans l’armée polonaise. Démobilisé en 1940, il se réfugie à Aix-en-Provence. En 1943, il s’installe dans le Languedoc et expose à Montpellier, Béziers, Toulouse et Sète, et y fait de fréquents séjours entre 1945 et 1949. Il participe avec François Desnoyer, Gabriel Couderc à la création de l’École de Sète.

André Blondel rentre à Paris en 1948 et meurt accidentellement le 14 juin 1949.