Ismak Kogan

1898 1943
(Ukraine) 1898 /   (Unknown) 1943

Ismak Kogan grandit dans une famille de neuf enfants. Son père, ébéniste, ne s'oppose pas au départ prématuré du jeune Kogan pour les Beaux-Arts d’Odessa.

En 1919, la guerre civile interrompt ses études et l’entraine jusqu’à Moscou où il intègre les Beaux-Arts. Kogan séjourne deux ans dans la région de Kichinev et part à Berlin où il fréquente une académie de peinture. Ismak Kogan s’intéresse à l’anatomie et peint principalement des nus.

Il entre en contact avec l'avant-garde berlinoise et décide de continuer sa formation à Paris en 1924. Atteint de tuberculose, Ismak Kogan s'installe en convalescence à Vaudouet, près de Fontainebleau jusqu'en 1940, date à laquelle il se fait arrêter par des agents de la guestapo et interner à Pithiviers. Libéré pour des raisons de santé, il rejoint Paris et se cache chez des amis.

Le 9 fevrier 1943 Ismak Kogan est arrêté et déporté. Convoi n°46. Assassiné par les nazis.



expertise@ecoledeparis.org
tél : 01 77 38 46 51