Félicia Pacanowska

1907 2002
(Pologne) 1907 /   (France) 2002

Félicia PACANOWSKA

LODZ (POLOGNE) 1907 – PARIS 2002

Félicia Pacanowska grandit à Lodz dans une famille d’artistes. Sa mère était sculpteur et son frère fut un brillant architecte en Italie. Félicia commence sa formation aux Beaux-Arts de Varsovie où elle étudie la peinture et la gravure.

 

Elle arrive à Paris en 1932. En 1935, elle voyage en Angleterre et en Italie où elle étudie la sculpture aux Beaux-Arts et à l’école de la Médaille de Rome. Entre 1935 et 1937, elle retourne à Lodz, se lie avec le poète Moyshe Broderzon et peint son portrait.

 

De retour à Paris en 1937, elle passe les années d’Occupation cachée dans des conditions très pénibles et échappe aux rafles de 1942. Après la guerre, elle fait de nombreux voyages à Rome. À cette époque elle réalise de nombreux portraits dont ceux de Chil Aronson et d’Ernest Nameyni. En 1954, elle reçoit le prix Viarrego. En 1956, l’artiste se trouve à Livourne où elle obtient le prix de dessin Modigliani. Deux ans plus tard, elle devient membre du jury du Salon d’Automne et du Salon Comparaison.

 

 

En 1962, le Musée National d’Art Moderne et la Bibliothèque nationale de Paris font l’acquisition de plusieurs œuvres de Félicia Pacanowska.