Félix Roitman (Ephim Roitman dit)

1902 1942
 (Бессарабская губерния) (République de Moldovie) 1902 /   (Unknown) 1942

Félix ROITMAN (Ephim Roitman, dit)

KICHINEV (BESSARABIE) 1902 – DÉPORTÉ 1942

Félix Roitman passe sa jeunesse à Kichinev jusqu’en 1922. Après avoir obtenu son baccalauréat, il s’inscrit aux Beaux-Arts de Berlin.

 

En 1925, il arrive à Paris et suit les cours de Paul Colin à l’académie des Arts décoratifs. En 1926, il commence à travailler en utilisant des matériaux comme le verre, la galalithe, le zinc et le bois. Il fabrique des plats, des vases, des lampes et des miroirs sur lesquels il peint. Il rencontre un certain succès auprès des antiquaires parisiens, ce qui lui permet de vivre.

 

En 1937, il obtient une médaille d’honneur à l’Exposition internationale grâce à l’installation du pavillon « Eretz Israel » (terre d’Israël). Très impliqué dans la vie sociale juive, il est membre du mouvement d’entraide ouvrier et culturel des juifs de Bessarabie à Paris.

 

 

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il s’engage comme volontaire; démobilisé, il rejoint un réseau de résistants. Il est arrêté et emprisonné à la Santé pendant quatre mois, transféré à la prison des Tourelles puis interné au camp de Drancy. Le 14 septembre 1942, il est déporté. Convoi n° 32. Assassiné par les nazis.