Jacques Loutchansky

1876 1978
(Russie) 1876 /   (Israel) 1978

Jacques Loutchansky naît à Vinnytsia, alors région de Podolie. Son père travaille dans une entreprise de commerce. Dès son plus jeune âge, il montre un intérêt certain pour le dessin. Son père l’incite à suivre sa voie. Il entre aux Beaux-Arts d’Odessa, où il apprend la sculpture. En 1896, il en reçoit le diplôme.

Il arrive à Paris en 1903, où il étudie à l’École nationale des beaux-arts sous la direction d’Antonin Mercié. Il s’installe au 4, rue Texel, où il restera pendant plus de trente ans. Son atelier est rempli du sol au plafond de bustes en bois et en bronze et d’ébauches en plâtre.

Dès 1906, il expose au Salon des indépendants, puis au Salon d’automne à partir de 1912 et au Salon des Tuileries en 1923. Son travail est présenté à l’Exposition d’art moderne de Moscou en 1928. La galerie Pierre, à Paris, organise sa première exposition personnelle en 1938.

Jacques Loutchansky est un habitué de la terrasse de La Coupole; à l’époque, on y joue aux boules sur le toit. Ses amis sont Despiau, Carné, Pompon. En 1933, André Levinson écrit dans la monographie qui lui est consacrée: «Structure, consistance, galbe, choix et emploi de la matière, interprétation du modèle, tout reflète, dans les compositions et portraits de

Jacques Loutchansky, l’originalité discrète mais distincte de son tempérament d’artiste, et une vie intérieure profonde, bien que dissimulée…»

En 1949, Loutchansky s’installe en Israël, où il réalise de nombreux portraits de militants politiques et crée également des bas-reliefs et des nus. Une rétrospective a lieu à Jérusalem à l’occasion de son centième anniversaire. Son œuvre se trouve principalement à Paris, en Israël, aux États-Unis et en Allemagne.