Léon Drucker

1867 1944
(Lituanie) 1867 /   (Unknown) 1944

Après la mort de son mari, la mère de Léon Drucker s’installe à Paris avec ses trois jeunes enfants. Encore adolescent, Léon Drucker travaille comme apprenti menuisier et suit les cours du soir d’une école professionnelle où il apprend le dessin et le modelage.

Il expose au Salon des artistes français et au Salon des Tuileries, et exécute un monument symbolisant le travail pour l’Exposition  internationale  de  Paris. Il séjourne aux États-Unis et à Cuba, où il réalise de nombreux monuments.

Les conditions de vie inhumaines de l’Occupation minent sa santé : il meurt brutalement le 1er décembre 1944. Après la Libération, une exposition posthume a lieu au Salon d’automne.