Moises Kogan

1879 1943
(Roumanie) 1879 /   (Unknown) 1943

Moïse Kogan reçoit une éducation juive traditionnelle qui le marquera toute sa vie. Il pense d’abord à s’orienter vers la chimie, mais sa passion pour le dessin et le ciselage l’amène à étudier aux Beaux-Arts de Munich en 1903. Son séjour en Allemagne aura une forte influence sur son art.

Il arrive à Paris en 1913 et s’installe à La Ruche. Il est influencé par Maillol qui apprécie son travail.

Ses œuvres sont exposées au Salon d’Automne en 1925, et Kogan est élu vice président du comité de sculpture, ce qui est peu commun pour un artiste immigré. Il expose aussi dans d’autres galeries parisiennes ainsi qu’à Berlin, Leipzig, Hambourg, Munich et d’autres villes en Allemagne.

Les amateurs d’art sont attirés par ses sculptures d’un charme oriental. A paris, son style est influencé par Rome et la Grèce antique suite à des visites au Louvre. Il s’intéresse à la Bible, l’histoire juive, le mysticisme et aux cultures orientales.

Moïse Kogan est arrêté à Paris par la police. Il est interné à Drancy et est déporté le 22 février 1943. Convoi n° 47. Assassiné par les Nazis

Une exposition posthume a lieu à la galerie Zak, Paris en 1947.