Louis LILLE
janvier 3, 2019
Ossip LUBITCH
janvier 3, 2019

Ary Arcadie LOCHAKOW

ARGEIEV (BESSARABIA) 1892 – PARIS 1941

Arcadie Lochakow, fils d’un photographe, part dès son jeune âge étudier la peinture aux Beaux-Arts d’Odessa. Pour faire face aux difficultés financières, il s’improvise professeur de gymnastique à Argeiev, sa ville natale. Lorsque la Première Guerre mondiale survient, il est mobilisé sur le front russe et devient officier.

En 1920, Lochakow arrive à Paris avec son ami, le poète David Knut. Deux ans plus tard, il expose au Salon d’automne, aux indépendants puis au Salon des Tuileries. Solitaire, il vit avec son ami dans une chambre d’hôtel et travaille à mi-temps dans un atelier de photographe pour gagner sa vie. Le reste du temps, il le consacre à la peinture. Arcadie Lochakow meurt le 5 octobre 1941 dans un hôpital parisien à la suite de privations alimentaires. À sa mort, toutes ses oeuvres sont vendues aux enchères.