Maxa NORDAU
janvier 3, 2019
Félicia PACANOWSKA
janvier 3, 2019

David OLÈRE (David Oler, dit)

WARSAW 1902 – PARIS 1985

David Olère étudie la peinture aux Beaux- Arts de Varsovie jusqu’en 1918, puis quitte la Pologne pour Dantzig et Berlin. Entre 1921 et 1922, il est engagé par l’Europaïsche Film Allianz comme assistant architecte, peintre et sculpteur. À Berlin, il travaille avec Ernst Lubitsch et réalise les décors pour Les Amours de Pharaon, joué par Emil Jannings. Il fréquente également l’actrice Pola Negri. En 1923, David Olère arrive à Paris et s’installe à Montparnasse. Décorateur de cinéma, il réalise aussi des costumes de films et des affiches de publicité pour la Paramount Pictures, Fox Films et Columbia Pictures.

En 1930, il épouse Juliette Ventura. De leur union naîtra Alexandre Oler. En 1937, il se fixe à Noisy-le-Grand, dans la banlieue parisienne. À la déclaration de la guerre, Olère est mobilisé au 134e régiment d’infanterie à Lons-le-Saunier, dans le Jura. Le 20 février 1943, il est arrêté, interné à Drancy, puis déporté à Auschwitz. Convoi no 49. Il survit grâce à ses qualités de dessinateur. Il parle plusieurs langues: polonais, russe, yiddish, français, anglais et allemand.

Le 19 janvier 1945, lors de l’évacuation d’Auschwitz, il est contraint de participer à la «marche de la mort». Il passe successivement par les camps de Mauthausen, Melck et Ebensee, où il est libéré par l’armée américaine. À la Libération, Olère dessine son Mémento, cinquante dessins descriptifs de l’univers concentrationnaire. Respectant le serment fait à ses camarades exterminés, il dénonce dans son oeuvre les crimes nazis, pour empêcher l’oubli et honorer les martyrs de la Shoah. Ses oeuvres sont conservées au Museum of Jewish Heritage de New York.