Jacques CHAPIRO
janvier 2, 2019
Molli CHWAT
janvier 2, 2019

Meyer CHEYCHEL

CHOUDNOV (UKRAINE) 1890 – DÉPORTÉ À AUSCHWITZ 1942

Son père était garde forestier. À l’âge de vingt ans, Meyer Cheychel part étudier à Saint-Pétersbourg où une exposition lui est consacrée, suivie d’une deuxième à Kiev. En 1922, l’artiste arrive à Paris et, malgré le soutien du peintre et critique d’art Alexandre Benois, il vit pauvrement. À Montparnasse, il fréquente les cafés, s’imprègne des visages alentour qu’il aime dessiner et, un carnet à la main, rédige des notes mystérieuses (qui n’ont jamais été retrouvées). Il a pour ami Léon Zack, qui a fait son portrait. Chaque année, il retourne en Ukraine, où il retrouve son ami l’écrivain Devni Store. En août 1942, Meyer Cheychel est arrêté, interné à Drancy et déporté. Convoi no 7. Assassiné à Auschwitz. Lors de son arrestation ses tableaux et ses écrits furent détruits.