Gabriel ZENDEL
janvier 4, 2019
Aron BRZEZINSKI
janvier 4, 2019

Naoum ARONSON

KRESLAVKA (RUSSIA) 1872 – NEW YORK 1943

Naoum Aronson naît dans une famille de petits commerçants. Il commence son apprentissage à l’Académie de Vilnius, en Lituanie, et part à Paris en 1891, où il étudie à l’École des arts décoratifs et à l’atelier Colarossi. Il est l’élève d’Hector Lemaire et d’Auguste Rodin, qui influencera profondément son style. Les débuts d’Aronson étant difficiles, il vit dans des conditions précaires.

En 1897, il expose pour la première fois à la Société nationale des beaux-arts. Aronson retourne régulièrement en Russie – future Union soviétique – entre 1901 et 1935, surtout après la révolution d’Octobre en 1917. Il y fait son service militaire et sympathisera avec le régime communiste. Son oeuvre est exposée à Moscou (1902) et à Saint-Pétersbourg (1907). Il est l’auteur de plusieurs bustes, dont ceux de Chopin, Berlioz, Lénine, Pasteur, Tolstoï et Beethoven. Il expose ses oeuvres à Paris, Liège et Berlin.

En 1926, une rétro spective de son oeuvre a lieu à Paris à la galerie Decour. En 1937, il participe à l’Exposition internationale à Paris et réalise une commande pour le pavillon soviétique.