Lazare VOLOVICK
janvier 4, 2019
Ossip WEINBERG
janvier 4, 2019

Abraham WEINBAUM

KAMENEC-PODOLSKI (UKRAINE) 1890 – DÉPORTÉ À SOBIBOR 1943

Le père d’Abraham Weinbaum, industriel dans le textile, s’installe à Lodz avec sa famille. Abraham Weinbaum, peu attaché à sa ville qu’il considère comme trop matérialiste, part pour Odessa étudier la peinture. À la recherche d’une ville plus « romantique», il se rend à Cracovie où il est en contact avec la jeunesse juive révolutionnaire et se lie avec le peintre Joseph Leski. Weinbaum étudie la peinture aux Beaux-Arts de Cracovie avec Joseph Pankiewicz qui lui donne envie de découvrir Paris et ses maîtres. Il débarque à Paris en 1910 et expose dans les Salons officiels. Il expose également en Belgique avec succès, l’État belge lui achète une toile. Weinbaum effectue de fréquents voyages à Lodz. En 1940, il part pour Marseille avec sa femme et sa fille. Arrêtés le 22 janvier 1943, ils sont internés au camp de Compiègne, transférés à Drancy. Le 23 mars 1943, ils sont déportés. Convoi no 52. Assassinés au camp de Sobibor.