Philippe HOSIASSON
janvier 2, 2019
Max JACOB
janvier 2, 2019

David HOYCHMAN

VIATKA (UKRAINE) 1900 – DÉPORTÉ EN 1942

David Hoychman grandit dans le shtetl de Bogopolia près de Viatka. Son père, négociant en céréales, donne à ses trois fils une éducation religieuse. David Hoychman lit la Torah et se plonge dans l’univers spirituel du judaïsme. En 1919, il quitte la Russie pour la Palestine. Il y passe trois années. Sa passion pour la peinture le mène jusqu’à Paris où il retrouve une partie de sa famille et entre aux Beaux-Arts. Hoychman peint des portraits et des paysages. Pour gagner un peu d’argent, il fait des retouches de portraits photographiques. Lorsque Hitler arrive au pouvoir, sa soeur lui propose de la rejoindre aux états- Unis. Il refuse et se fait arrêter à Villeurbanne le 27 janvier 1941. Il est interné à Compiègne, transféré à Drancy, et improvise une «exposition » de ses dessins avec Isis Kischka et Jacques Gotko. Le 11 septembre 1942, David Hoychman est déporté et assassiné par les nazis.