Aron HABER BERON
janvier 2, 2019
Henri HAYDEN
janvier 2, 2019

Frania HART (born Frania Feigin)

VARSOVIE (POLOGNE) 1896 – DÉPORTÉE EN 1943

Frania Hart est issue d’une famille de commerçants en étoffes. Elle manifeste très tôt son penchant pour la peinture et part étudier aux Beaux-Arts de Varsovie où elle suit l’enseignement de Kostabinski. En 1921, elle continue sa formation à Vienne dans une école d’art et rencontre Fritz Carp, poète viennois qui sera son compagnon jusqu’à son arrivée en France en 1928. À Paris, elle s’inscrit dans une école d’art, fréquente les cafés de Montparnasse et fait la connaissance du peintre Benjamin Raphaël Secunda, alors chauffeur de taxi. Elle participe à plusieurs expositions collectives à Paris et à Varsovie. Elle peint des portraits et des natures mortes. Pendant la guerre, Raphaël Secunda arrive à vendre quelques toiles mais Frania Hart s’improvise retoucheuse pour subsister. Le sculpteur Vago-Weiss, leur voisin, proposera de les cacher. Frania est arrêtée le 18 juillet 1943. Déportée. Convoi no 57. Raphael Secunda est arrêté le 22 juillet 1942. Déporté. Convoi no 9. Assassinés par les nazis.