Chaim SOUTINE
janvier 4, 2019
Manfred STARKHAUS
janvier 4, 2019

Yehiel SPOLIANSKY

ELLITOPOLE (RUSSIE) 1899 – DÉPORTÉ À AUSCHWITZ 1942

Yehiel Spoliansky passe son enfance à dessiner et peindre. En 1916 il décide de s’inscrire aux Beaux-Arts d’Odessa et termine ses études à Saint-Pétersbourg. Vers 1920, il part pour Munich, étudie à l’académie libre de Max Doerner et écrit sur la technique de la peinture, sujet qui le passionne. Pour gagner sa vie il restaure des tableaux anciens fournis par des antiquaires. Fuyant l’antisémitisme en Allemagne, il s’installe à Paris en 1933. Grâce au yiddish, il fait la connaissance d’artistes d’Europe de l’Est installés aux terasses des cafés à Montparnasse et ne tardera pas à rencontrer Hersch Fenster qui, végétarien comme lui, le convie régulièrement à sa table. Le 27 juin 1941, il est arrêté au Vésinet par des gendarmes. Interné pendant un an au camp de Compiègne, il est déporté et assassiné à Auschwitz en 1942.