Chana Gitla KOWALSKA
janvier 3, 2019
Roman KRAMSZTYK
janvier 3, 2019

Nathalie KRAEMER

PARIS 1891 – DÉPORTÉE À AUSCHWITZ 1943

Issue d’une famille juive polonaise, Nathalie Kraemer est née à Paris où ses parents étaient venus se réfugier. Dès son plus jeune âge, elle s’intéresse aux arts plastiques et à la poésie. En 1926, elle gagne un prix littéraire et publie un ouvrage (aujourd’hui introuvable) intitulé Rising Voices.

Elle consacre la majeure partie de son temps à la peinture et participe à plusieurs expositions au Salon des Tuileries et au Salon des indépendants. Elle est particulièrement productive entre 1936 et 1938. Pendant la guerre, Nathalie Kraemer se cache mais continue à peindre. En 1943, elle est arrêtée et déportée à Auschwitz. Un certain nombre de toiles ont été sauvées par un collectionneur, M. Granziani. Aujourd’hui ses tableaux sont conservés en Israël, à l’université de Haïfa (collection Oscar Guez), et au musée du Petit Palais de Genève.