Arieh MERZER
janvier 5, 2019
Elie NADELMAN
janvier 5, 2019

Oscar MIESTCHANINOFF

VITBESK (BELARUS) 1886 – LOS ANGELES 1956

Oscar Miestchaninoff est le fils d’un commerçant. Dès l’âge de 17 ans, il réalise des sculptures en glaise des mendiants de son quartier de Vitebsk. Il suit brièvement des cours à l’école d’art locale. En 1905-1906, il étudie aux Beaux-Arts d’Odessa. Il arrive à Paris en 1906. Il étudie à l’École des arts décoratifs et aux Beaux-Arts, sous la direction d’Antonin Mercié et de Joseph Bernard, dont il réalisera le buste. Oscar Miestchaninoff habite à la cité Falguière. Il fréquente les musées parisiens, tels que le Louvre et le musée Guimet, qui influenceront son style. Il s’intéresse en effet aux arts de l’Extrême-Orient. Il se lie avec des peintres de Montparnasse comme Diego Rivera, Modigliani et Soutine, qui réalisent son portrait.

Dès 1918, le gouvernement français l’envoie en mission officielle en Extrême- Orient pour procéder à des fouilles archéologiques. Il découvre ainsi l’Inde, le royaume du Siam et la Birmanie. Il voyage aussi au Cambodge afin d’étudier la sculpture khmère, et en rapporte quelques pièces aujourd’hui exposées au musée Guimet. Il expose son travail au Salon des artistes français dès 1908, au Salon d’automne à partir de 1912 et au Salon des indépendants. Il obtient une médaille d’or pour sa statue Femme nue à l’Exposition universelle de Paris en 1937. En 1925, il commande une maison à l’architecte Le Corbusier qu’il fait bâtir sur une parcelle de terrain à Boulogne-Billancourt, achetée en commun avec Jacques Lipchitz. En 1941, il part vivre aux États-Unis, à New York puis à Los Angeles.